Déconfinement du service public de Wallonie picarde: priorité à la sécurité et à l'efficience

Le 24 avril dernier, les membres de la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux s’étaient quittés sur la décision de mettre en place un plan stratégique global de déconfinement à l’échelle des 23 administrations communales de la Wallonie picarde. Pour avancer de manière concrète sur le sujet, un comité de concertation de base extraordinaire spécifique au bien-être au travail a été constitué. Réunissant une représentation des Bourgmestres, une délégation de la Fédération des Directeurs généraux, les syndicats, la médecine du travail et enfin, l’asbl Wallonie picarde, ce groupe de travail a démarré ses travaux ce 5 mai.

Les discussions se sont largement appuyées sur la note de déconfinement adoptée par la Ville d’Ath ainsi que sur différents documents officiels édités dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Les échanges ont été constructifs et ont rapidement permis d’aboutir à un accord-cadre avalisé par les syndicats. Celui-ci définit de manière claire les généralités essentielles applicables à l’ensemble des services communaux tout comme les mesures spécifiques à mettre en place en fonction des particularités des différents services. Les dispositions à l’égard du public ont également été évoquées avec, notamment, l’obligation pour tout citoyen qui pénètre dans les centres administratifs de porter un masque de protection. Il s’agit bien entendu ici de lignes directrices qui pourront être adaptées si nécessaire par chacune des communes en fonction de ses spécificités.

Dans un avenir proche, une démarche similaire sera mise en place en vue d’élaborer un plan de déconfinement concerté à l’échelle des CPAS et maisons de repos de Wallonie picarde avec toujours au centre des priorités l’Humain.

 

Date de publication: 08/05/2020