La société civile plaide pour une Eurométropole forte et proche de ses habitants

Réunis en séance plénière ce 20 juin, les membres du Forum de l’Eurométropole sont revenus sur leur contribution au Schéma de coopération transfrontalière. Sollicitée pour faire entendre son point de vue, la société civile a réalisé un important travail collectif largement ouvert sur ce que pouvait apporter l’Eurométropole aux citoyens dans tous les domaines : facilitation de la vie quotidienne, développement personnel, perspectives d’avenir pour eux-mêmes, pour leur famille, ...

Les multiples échanges qui ont eu lieu ont démontré que les citoyens restent convaincus de l’immense progrès que représente l’Eurométropole et qu’ils demeurent prêts pour apporter leur pièce à l’édifice, à leur échelle et avec leurs moyens. Mais pour cela, il importe de donner de la visibilité sur les finalités de l’Eurométropole, de mettre en œuvre un plan d’actions prioritaires et concrètes, d’informer de manière simple et efficace et d’associer de façon plus permanente les représentants de la société civile à la définition et à la mise en œuvre des politiques et des actions conduites par l’Eurométropole.

Pour cela, le Forum, les Conseils de développement de la MEL et de la Wallonie picarde et Transforum appellent de leur vœux une Eurométropole forte, soucieuse de tous les habitants du territoire et qui leur apporte toutes les clés pour donner tout son sens à la communauté transfrontalière.

Fidèle à sa tradition participative, le Forum a poursuivi ses travaux par des tables rondes sur les thématiques de l’enseignement supérieur, de la culture et de la communication.

 

Date de publication: 21/06/2019