Nouveau record de fréquentation pour le Ramdam

Le succès du Ramdam festival ne se dément pas au fil des années. Pour cette huitième édition, ce sont pas moins de 26.710 festivaliers qui ont rallié les salles obscures pour y découvrir 17 courts métrages belges et internationaux ainsi que 46 longs métrages (fiction et documentaire) dont 2 avant-premières mondiales et 10 avant-premières mondiales francophones.

Il faut dire que la programmation était, une fois encore, de grande qualité comme en témoigne le palmarès final.

Prix du public

FICTION
La fiction la plus dérangeante : JUSQU’À LA GARDE de Xavier Legrand
La meilleure fiction : L’INSULTE de Ziad Doueiri

LE RAMDAM BELGE
Le Ramdam belge de l’année le plus dérangeant : GRAVE de Julia Ducournau
Le meilleur Ramdam belge de l’année : INSYRIATED de Philippe Van Leeuw

DOCU
Le documentaire le plus dérangeant : TASTE OF CEMENT de Ziad Kalthoum
Le meilleur documentaire : HUMAN FLOW de Ai Weiwei

PRIX DE LA CRITIQUE
UCB – UCC
Documentaire le plus dérangeant : MALARIA BUSINESS
Documentaire coup de cœur : THANK YOU FOR THE RAIN

COURTS MÉTRAGES

Compétition nationale


Le court métrage belge le plus dérangeant : YOU’RE LOST, LITTLE GIRL de Cédric Bourgeois
Le meilleur court métrage belge : DOWNSIDE UP de Peter Ghesquière

Compétition internationale


Le court métrage international le plus dérangeant : CARGO de Karim Rahbani
Le meilleur court métrage international : PANTHEON DISCOUNT de Stephan Castang

 

Date de publication: 26/01/2018