Etats généraux de la démocratie participative de l'Eurométropole

A l’occasion de la fin de la mandature 2016-2017 du Forum de l’Eurométropole, la société civile organisée dans les trois versants du territoire eurométropolitain lançait les Etats généraux de la démocratie participative. Ce 29 novembre, et c’est une première, toute la société civile transfrontalière de l’Eurométropole était ainsi rassemblée.


Porter haut et fort la voix de la société civile

Dès son origine, l’Eurométropole a souhaité associer la société civile à son ambition afin qu’elle contribue ou réagisse à ses projets et qu’elle accompagne la dynamique eurométropolitaine sur le terrain.

Au cours de cette dernière mandature, une nouvelle manière d’opérer s’est mise en place pour mobiliser davantage le citoyen de l’Eurométropole. Exit les assemblées solennelles, on mise sur des rencontres participatives, des « Eurometropolis Cafés » et des sessions innovantes et ludiques baptisées « Hack the Eurometropolis ». Les plénières du Forum adoptent désormais un nouveau ton et une nouvelle approche sur base de formules de rencontre contributive utilisant les outils et méthodes d’intelligence collective. De cette dynamique a émergé l’idée de créer des groupes-actions « mixtes » associant élus, citoyens et techniciens.

 

Un évènement pour écrire collectivement l’avenir

Les ateliers participatifs de la soirée, composés en direct sur des thèmes choisis en séance, ont fait émerger des idées (concerts transfrontaliers, week-ends "Transfrontalia", cours MOOC, coopérations entre acteurs de la santé, ...) qui nourriront le nouveau programme d’actions 2018-2019 du Forum. Un Forum qui verra sa composition pour les deux prochaines années se renouveler à partir de janvier 2018.

 

Date de publication: 01/12/2017