Un arbre pour la Wallonie picarde

Développement et valorisation des circuits de randonnée et de l'activité vélo

Le schéma directeur cyclable de la Wallonie picarde

Vaste jardin de plaines et de collines, traversée par plusieurs RAVeL, et à proximité de grandes agglomérations, frontalière de la Flandre, la Wallonie picarde présente un important potentiel en termes de développement cyclotouristique. Afin de mobiliser les acteurs et définir les orientations stratégiques, une étude de définition et de faisabilité a été initiée en 2008. Pilotée par l’Agence intercommunale IDETA, l’étude de définition et de faisabilité a réuni des dizaines de participants issus des 23 communes de la Wallonie picarde et de toutes les instances locales et wallonnes concernées par la filière vélo. En 2010, après plusieurs mois de travaux, et grâce à l’implication de tous, les grands principes du Schéma directeur vélo de la Wallonie picarde étaient posés. 

 

La Wallonie picarde à vélo

La Wallonie picarde à vélo, c’est un réseau comptant pas moins de 1600 km d’itinéraires et balisé selon le système des points-nœuds. Le principe est simple : à l’image d’un réseau routier, les itinéraires sont interconnectés.

Le territoire est couvert d’un maillage serré de tronçons de 5 à 8 km de côté, qui composent des boucles de 15 à 25 km de longueur. Ce réseau se greffe à celui de nos voisins flamands, se connecte aux voies vertes du versant français, intègre l’Eurovélo 5, les RAVeLs ainsi que le plan cyclable wallon, connecte les gares et tient compte des plans communaux de mobilité. Les principaux sites d’intérêt paysager et touristique y sont connectés, ainsi que les zones d’activité économique. Le cyclise peut construire son itinéraire librement, le prolonger ou le raccourcir en cours de parcours. Bref, créer des itinéraires à l’infini. 

La Wallonie picarde figure ainsi parmi les trois premiers territoires balisés en Wallonie, après le réseau VéloTour Hautes-Fagnes-Eifel (850 km) et le Pays de Famenne à vélo (350 km).

 

 

Sur le terrain, chaque intersection est numérotée et dotée d’une balise directionnelle verte. Elle comporte le numéro de l’intersection et le fléchage vers les points-nœuds suivants. La distance entre chaque point-nœud est renseignée sur la carte.

 

La Wapi, c’est aussi un territoire à découvrir à pied, à cheval ou en VTT. Plus d’infos : www.wapinature.be