Un arbre pour la Wallonie picarde

La Wallonie picarde déploie sa stratégie numérique

Identifié comme filière stratégique pour le territoire, le numérique était au centre de l’ordre du jour de la plénière du Conseil de développement du 29 septembre dernier.

C’est en premier lieu sur l’Eurometropolitan e-Campus, récemment reconnu « Structure Collective d’enseignement supérieur » que se sont penchés les participants.

En quelques mots, ce nouvel agrément répond à la volonté de la Wallonie de développer une offre d’enseignement supérieur qui soit, à la fois, de proximité et en lien direct avec les besoins socio-économiques des territoires. L’objectif étant de renforcer l’accès à l’enseignement supérieur dans les zones où celui-ci est encore relativement faible alors que, dans le même temps, certaines entreprises peinent à trouver de la main-d’œuvre qualifiée.

Pour mener à bien cet objectif, des rencontres de concertation seront organisées entre établissements d’enseignement supérieur et opérateurs de formation ainsi qu’avec les entreprises, les secteurs professionnels ou encore les intercommunales de développement économique.

Il s’agira de mettre en place des synergies concrètes à travers les trois piliers essentiels que sont la formation, la recherche et les entreprises.

Autre projet sur les tablettes, le quartier numérique Negundo de Wallonie picarde a également été présenté aux participants. Développé autour des différents bâtiments « Negundo » du parc d’activité économique Tournai-Ouest, ce quartier entend faire converger en un lieu les acteurs, projets et innovations de la filière numérique.

Par la concentration de différents pôles (Formation-Enseignement supérieur, Formation continuée, Accompagnement, Entreprises, Soutien financier, Recherche&Développement, Centre de séminaires-Accueil d’événements), l’ambition est de faire de ce quartier Negundo une « Wapi tech », véritable fer de lance de l’économie numérique en Wallonie picarde.

Dans les faits, entre 300 et 400 personnes étudieraient ou travailleraient quotidiennement dans le quartier numérique assurant ainsi à la Wallonie picarde une place de choix dans l’écosystème numérique de l’Eurométropole.

 

Date de publication: 03/10/2017